· 

La naissance d'Avalon

L'ÎLE D'AVALON

L'île d'Avalon est l'île mythique par excellence de la tradition celtique. Située à l'Occident, à une distance et en un lieu indéterminés, elle est l'"Île Fortunée" et semble bien représenter l'au-delà, l'Autre Monde ou pour certains la "Féerie"...

C'est là que sont portés les héros après leur mort, dans la direction du soleil couchant. Le mot "occident" ne reflète-t-il pas le latin occidere, "se coucher" en parlant du soleil, ou "succomber", en parlant d'une personne. On a aussi pu proposer un jeu de mots entre "avalon" et le verbe "avaler" : aller vers le val, vers le couchant, et en même temps évoquer l'engoulement, l'engloutissement, le fait d'être avalé par la mort. La navigation est longue pour y parvenir, et incertaine pour les vivants, car elle implique un passage (ou un trépas), mais elle peut se faire dans les deux sens : le retour est possible, par exemple pour le roi Arthur qui y attend le moment de revenir réunifier la Bretagne.

Se connecter avec la force puissante de la terre, la création et le flux permanent.

Dans la source du Graal de Glastenbury, lieu de tradition celtique où l'on vénère la Déesse Mère, elle est représentée par un cercle plus grand avec deux cercles plus petits qui symbolisent l'interaction des mondes, le temps, le non-temps, le visible et l'invisible . , l'éternel et le mondain, la dualité de l'être. Tout ce symbole entouré de feuilles et de branches, traversé au centre par une tige qui représente le pouvoir de la Déesse et de la nature. En méditant avec elle, nous nous connectons à la force de la terre, à la création et au flux qui obéit au Cosmos et à l'univers entier.

Commentaires: 0
Youtube
Youtube
Instagram, aelwenn21
Instagram
Facebook
Facebook